Questions fréquentes

Qu'est-ce que l'Apprentissage ?

Qu'est-ce que l'Apprentissage ?

L’apprentissage a pour but de donner à un jeune travailleur (entre 16 et 25 ans) une formation complète (générale, théorique et pratique), en vue de l’obtention d’une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique du second degré ou du supérieur ou un titre homologué reconnu comme sanction possible de la formation assurée par la voie de l’apprentissage.

Cette formation, qui fait l’objet d’un contrat d’apprentissage, associe :

– Une formation dans une entreprise, fondée sur l’exercice d’une activité professionnelle en relation directe avec la qualification, objet du contrat : pharmacie d’officine ou d’établissement de santé

– Des enseignements dispensés, pendant le temps de travail, dans un centre de formation d’apprentis (CFA), par des formateurs issus du monde professionnel, capables de mettre en relation permanente la théorie et le terrain.

La réussite de cette forme d’éducation suppose donc qu’une collaboration étroite soit établie entre le CFA et les ENTREPRISES qui y envoient leurs APPRENTI(E)S, afin que ceux-ci puissent bénéficier d’une formation cohérente et efficace.

Pour ce faire, le CFA est tenu de :

– Assurer la coordination entre la formation qu’il dispense et celle assurée en entreprise

– Dispenser aux apprenti(e)s un enseignement général, technique, théorique et pratique

– Désigner, pour chaque apprenti(e) un formateur chargé d’assurer la liaison avec le maître d’apprentissage en entreprise

– Diffuser aux entreprises tous documents pédagogiques pouvant aider celle-ci à assurer une bonne formation pratique

– Fournir sur le livret de formation tous renseignements permettant à l’entreprise de suivre l’assiduité, le travail et les résultats de l’apprenti(e)

De son côté, l’ENTREPRISE s’engage à :

– Assurer à l’apprenti(e) une formation professionnelle, méthodique et complète dans le métier prévu au contrat. Pour cela l’employeur s’engage notamment à lui confier sous sa responsabilité directe ou celle d’un salarié agréé comme formateur, des tâches ou des postes lui permettant d’exécuter des opérations ou travaux conformes à une progression annuelle définie d’un commun accord avec le CFA.

– Inscrire l’apprenti(e) dans un CFA assurant l’enseignement correspondant au contrat et lui faire suivre tous les enseignements et activités pédagogiques du CFA dans lequel il est inscrit.

– Prendre part aux activités destinées à coordonner la formation dispensée par le centre avec celle assurée en entreprise

– Consulter régulièrement le livret de formation et y apporter toutes appréciations nécessaires

– Lui verser un salaire, y compris pour le temps passé au CFA

– L’employer conformément à la législation en vigueur

Pour sa part, l’APPRENTI(E) s’engage à :

– Travailler pour son employeur et notamment, à effectuer les travaux prévus à la progression de sa formation.

– Respecter le règlement intérieur de l’entreprise et du CFA.

– Suivre les enseignements et activités pédagogiques du CFA auquel il est inscrit.

– Travailler ses cours avec régularité et sérieux.

– Veiller à ce que son livret de formation soit rempli et visé régulièrement par le formateur en entreprise

– Accepter la consultation de son livret de formation par des tiers dûment autorisés (inspecteurs de l’Education nationale ou du travail …)

– Se présenter aux épreuves du diplôme ou du titre prévu par le contrat de travail (apprentissage ou autre).

Quel doit-être mon niveau scolaire pour préparer le brevet de préparateur ?

Quel doit-être mon niveau scolaire pour préparer le brevet de préparateur ?

C’est un diplôme de niveau IV, il se prépare en alternance, sous contrat d’apprentissage ou de qualification et est accessible aux titulaires des diplômes suivants :

– Tout titre français permettant l’inscription en première année des études de pharmacie (tout BAC, mais scientifique recommandé)

– BEP carrières sanitaires et sociales, BTA : motivation indispensable

– CAP et Mention Complémentaire « employé en pharmacie »

– CAP « aide préparateur » (préparé en 3 ans)

Combien de temps dure la formation ?

Combien de temps dure la formation ?

Au CFA de Talant, la formation dure 2 ans avec un nombre et une répartition des heures de cours au CFA, déterminés au regard des pré-requis de chaque candidat :

* 950 heures de formation en CFA pour les candidats ayant de bonnes bases scientifiques (bacs S, STL, issus de facs de pharmacie, médecine ou biologie). En dehors de l’enseignement des matières du référentiel officiel, des cours professionnalisants de terrain sont dispensés à ces candidats pour une plus grande efficacité des jeunes diplômés : communication professionnelle, conseils aux patients, conseils homéopathiques, aromathérapie, orthopédie, diététique, merchandising …

* 1 015 heures de formation en CFA pour les candidats dont le niveau initial est insuffisant dans les matières scientifiques, c’est-à-dire pour les titulaires d’un bac autre que scientifique ou issus de BEPSS, BTA. Toutes ces plages horaires sont alors dédiées à la seule acquisition « à leur rythme » des connaissances de base liées au BP de préparateur.

Comment s’effectue l’inscription auprès du CFA ?

Comment s’effectue l’inscription auprès du CFA ?

Chaque année en vue de l’accueil des nouveaux apprentis, le CFA organise, à la demande des professionnels, des tests d’aide à l’embauche qui se déroulent généralement en fin d’année scolaire.

Pour participer à ces épreuves, il vous suffit d’en faire la demande écrite auprès du CFA.

Quelles sont les modalités pour signer un contrat d’apprentissage ?

Quelles sont les modalités pour signer un contrat d’apprentissage ?

Le contrat d’apprentissage s’adresse à des jeunes âgés de 16 et 25 ans maximum.
L’apprenti s’engage ainsi par contrat à suivre pendant 2 ans une alternance assidue entre la formation au CFA et un travail à temps plein chez son employeur. L’apprenti est considéré, dès la signature de son contrat, comme un employé à part entière. Le CFA, lui aussi, prend en compte ce statut de salarié en respectant le temps de travail hebdomadaire légal, mais également en exigeant de lui qu’il respecte les devoirs liés à ce statut (ponctualité, assiduité).

Pour pouvoir accéder à la formation dispensée par le CFA de Préparateurs en Pharmacie de Talant, le jeune doit dès la rentrée de Septembreavoir trouvé, lui-même, une entreprise d’accueil (pharmacie d’officine ou d’établissement de santé), en particulier grâce à la liste de Pharmacie remise par le CFA à l’issue de la participation aux tests.

Par ailleurs, si le futur apprenti se trouvait en difficulté face à sa recherche d’entreprise, le CFA pourrait, pour les plus motivés d’entre eux, proposer des adresses complémentaires d’employeurs.

Quels sont les débouchés à la suite d'un diplôme ?

Quels sont les débouchés à la suite d'un diplôme ?

Le préparateur diplômé pourra intégrer une équipe officinale et assister le Pharmacien dans la délivrance et le Conseil aux patients. Chaque année nos jeunes diplômés trouvent un emploi pour 95% d’entre eux, les 5% restants correspondant à des jeunes femmes ayant souhaité mettre un frein à leur carrière pour fonder une famille.

 

Il lui sera possible de se spécialiser selon ses affinités : en homéopathie, phytothérapie, dermato-cosmétique, orthopédie … Ces spécialisations lui permettront de mettre en avant des compétences spécifiques qui seront reconnues tant par un employeur que par la patientèle de l’officine, pour une valorisation de son exercice officinal.

 

Certains diplômés pourront opter pour une année hospitalière afin d’intégrer un établissement de santé : le métier de préparateur prend alors une toute autre tournure, le contact avec le patient et le rôle de conseil devenant alors inexistants, puisque l’aspect logistique et législatif prend toute la place dans l’exercice professionnel hospitalier, sous la responsabilité du pharmacien.

 

Il sera enfin possible de se former au titre de technicien en pharmacie industriel (TPI), pour assurer la fabrication de médicaments au sein de l’industrie pharmaceutique, ce qui amènera à devenir un technicien pur, sans aucun contact avec le malade, mais chargé de lourdes responsabilités dans le respect des BPF. Le titre de TPI pourra conduire à poursuivre au titre de TSPI, technicien supérieur en pharmacie industrielle, permettant l’encadrement d’une équipe d’opérateurs et techniciens industriels, aux côtés du pharmacien responsable.

 

Cette formation offre donc, outre une multitude d’orientations et spécialisations, un taux d’insertion dans la vie active hors du commun.

Quelle sera ma rémunération en tant qu’apprenti ?

Quelle sera ma rémunération en tant qu’apprenti ?

La rémunération des apprentis en formation préparant le brevet professionnel de préparateur correspond à un pourcentage du coefficient de la grille des salaires en officine, en fonction de l’âge du candidat et de son niveau initial.

Pour information : salaires applicables au 1er janvier 2013 (sur la base de 35 heures).

Niveau de formation B.E.P. Sanitaire et Social Baccalauréat ou 1ère année de faculté
1ère année de B.P. 55% Coeff. 145 soit  816,78€ 56% Coeff. 150 soit 832,76€
2ème année de B.P. 65% Coeff. 155 soit 967,90€ 67% Coeff. 160 soit  999,03€

 

Chaque employeur est informé de l’actualisation de la grille des salaires : il saura donc quel salaire vous verser en temps et en heure.

Le CFA, s’il est apte à renseigner tout employeur sur ce point, n’a pas vocation à conseiller les apprentis sur toute question salariale.

Quel est le salaire de base d’un préparateur en pharmacie diplômé ?

Quel est le salaire de base d’un préparateur en pharmacie diplômé ?

Le salaire du préparateur en pharmacie est calculé sur la base du coefficient 230 soit un revenu brut de 1486,86€ en 2013 pour 35 heures de travail effectué.

Ce salaire variera cependant à la hausse grâce à l’ancienneté.

Quelles sont les qualités requises pour suivre la formation au CFA ?

Quelles sont les qualités requises pour suivre la formation au CFA ?

La formation au CFA nécessite une adaptabilité constante entre les exigences des cours théoriques et celles du travail de terrain en Pharmacie.

Pour une formation réussie, il convient qu’un candidat à cette formation soit motivé, assidu, volontaire, dynamique, sérieux, organisé, travailleur.
Par ailleurs, les exigences liées à ce métier de santé imposent aussi d’être rigoureux, respectueux, responsable, autonome et d’être capable d’autoévaluation.

Quel sera mon rôle au sein de l'officine à l’obtention du diplôme ?

Quel sera mon rôle au sein de l'officine à l’obtention du diplôme ?

La formation en entreprise suit la progression pédagogique des cours au CFA. Elle s’articule autour de l’acquisition des compétences nécessaires à l’accomplissement des grandes fonctions clés du métier à savoir :

* préparation et conditionnement de médicaments
* documentation : compulsion des articles scientifiques pour mise à jour des connaissances
* gestion des stocks
* administration
* hygiène
* accueil
* dispensation de médicaments
* conseil, prévention
* information et formation
* délivrance d’ordonnance

La "Saga du MA" : pour un apprentissage au top !

Fiers
BFC